Les Enfants du Borinage- Lettre à Henri Storck

Le premier film de Patric Jean. Il fit scandale en Belgique à sa sortie et continue à être montré dans le monde entier.

VOIR LE FILM

Sur les traces du grand documentariste belge Henri Storck, Patric Jean met en parallèle deux époques (1933-1999) et déplore en cette fin de siècle une misère toujours présente… pire, intolérable aujourd’hui. Sous forme de lettre-film adressée à Henri Storck, sa caméra s’attarde dans les familles, dans les quartiers, auprès des responsables politiques locaux pour illustrer la transmission de la misère intellectuelle et de la pauvreté d’une génération à l’autre.
Ce qui étonne, c’est le silence qui entoure les pauvres : à force d’être méprisés, ils se méprisent eux-mêmes. Ils souffrent, en silence, dans une violence de tous les jours.

Guy Mazelle et Patric Jean qui, à cette époque, ne tenait pas encore la caméra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :